Parking Saint-Antoine, un an avant le début des travaux

Préalable à l’aménagement d’un vaste espace public en cœur de Presqu’île, l’actuel parking Saint-Antoine sera détruit. Pas d’inquiétude cela dit, à quelques pas de là, la construction d’un nouveau parc de stationnement en sous-sol précédera la démolition évoquée. Le Grand Lyon annonce un report de 18 mois pour le démarrage du chantier du futur parking Saint-Antoine – deuxième du nom.

Exit le stationnement à ciel ouvert ! En amont du pont Maréchal Juin, le futur parking Saint-Antoine ne conservera de l’actuel que le nom.  Aménagé sous le quai Saint-Antoine, à proximité du parking existant, le parc nouvelle génération – non inondable ! – disposera de 800 places, réparties sur 5 niveaux enterrés.

Pas de panique, pour conserver une capacité de stationnement nécessaire sur le secteur, la construction du nouveau parc précédera la démolition de l’actuel « bateau parking ».  Ainsi libérée de sa cohorte de voitures inesthétique, une emprise de 8 500 m² sera restituée aux habitants (on vous en parle juste après…).

Périmètre Saint-Antoine, complexités et contretemps

« Ce chantier complexe nécessite une coordination au millimètre près pour la déviation des réseaux structurants existants, notamment un câble RTE de 200 000 volts » souligne Nicolas Magalon, chef de projet Directeur des Rives de Saône. Les quais de Saône constituent en effet les principaux axes pour le passage des réseaux de distribution structurants de l’agglomération – eau, gaz, électricité.

Autre contrainte rapportée, la question du maintien des usages sur site pendant toute la durée des travaux du parking. « Une préoccupation essentielle sur un secteur animé et très fréquenté pour laquelle nous souhaitons prendre le temps de la concertation » indique Nicolas Magalon.

Dans ce contexte, la priorité a été donnée aux nombreux travaux simultanés d’ores et déjà engagés rive gauche. Les travaux du futur parking sont donc reportés au printemps 2014, pour une durée de trois ans.

 

Parking Saint-Antoine, l’amorce d’un espace public hors normes

Le chantier du parking est intrinsèquement lié au grand projet des Terrasses de la Presqu’île, réalisation phare de la 2ème phase de Rives de Saône. De fait, avec 8 500 m² de bas-port libérés, l’opération Saint-Antoine constitue la base d’un projet de requalification d’espace public hors normes. « Du pont de la Feuillée au pont Bonaparte, nous parlons de 5 ha aménagés en plein cœur d’agglomération, pour un nouvel accès à la Saône ! » s’enthousiasme Nicolas Magalon. Les Terrasses de la Presqu’île ouvriront les perspectives sur Fourvière alors que les différents usages du site – écoles, marchés alimentaire et manufacturé, commerces et bouquinistes – seront valorisés. L’objectif est encore d’apaiser la circulation avec, notamment, l’intégration d’un couloir bus, d’itinéraires cyclables et la création de promenades piétonnes en quai haut.

 

Terrasses de la Presqu’île, concertation en rive gauche

La finalisation du programme d’aménagement des Terrasses a donné lieu à 6 temps d’échanges avec les usagers du secteur, qui se poursuivront une fois l’équipe de conception retenue. Forains, commerçants et autres bouquinistes s’interrogent déjà, à juste titre, sur le devenir de leurs activités pendant la durée des travaux des Terrasses de la Presqu’île. Si l’organisation et le rythme du chantier ne peuvent être précisément établis à ce stade, le principe retenu est celui d’une relocalisation des différents usagers en jouant sur les espaces tampons, successivement offerts par le quai de la Pêcherie, Saint-Antoine-Nord, Saint-Antoine-Sud et des Célestins. « De même, d’autres temps d’échanges auront lieu avec les usagers dans les années à venir, pour parvenir à une définition collégiale de cette relocalisation – temporaire qui restera sur les quais » assure Nicolas Magalon.

 

Les deux chantiers concomitants seront livrés successivement : en 2017 pour le parc Saint-Antoine ; horizon 2019 pour les Terrasses Presqu’île.

 

 

Coup d’œil sur le calendrier

  • Automne 2012 : finalisation du programme d’aménagement des Terrasses de la Presqu’île et 1ère phase de concertation
  • Hiver – printemps 2013 : déviation des réseaux – préalable à la construction du parc
  • Fin 2013 : désignation du concepteur
  • A partir du printemps 2014 : début des travaux de construction du nouveau parc Saint-Antoine // élaboration du projet des Terrasses de la Presqu’île et 2ème phase de concertation
  • 2017 : mise en service du nouveau parc Saint-Antoine et début des travaux des Terrasses de la Presqu’île
  • 2019 : livraison des Terrasses de la Presqu’île