L’ancienne écluse

La promenade de l'ancienne écluse de Caluire-et-Cuire © Laurence Danière
Les péniches d'habitation Bas-port Gillet, Lyon 4e © Cédric Wedmer & Régis Golay

Le site

En rive gauche de la Saône, le site de l’ancienne écluse de Caluire et Cuire, scindé en deux par le resserrement des balmes de Saint-Rambert et Caluire et Cuire, déroule un kilomètre de promenade.
L’ancienne écluse accueille aujourd’hui des activités nautiques, tandis que les maisons éclusières abritent un club d’aviron. Mais surtout, elle voisine avec la verte Ile Barbe (l’île « barbare »), qui fut à l’époque romaine un refuge pour les druides, puis pour les Chrétiens persécutés.
On y signale dès le 5ème siècle l’établissement d’un monastère. Toutefois, l’âge d’or de cette abbaye bénédictine débute véritablement au 9ème siècle. Elle jouit jusqu’au 14ème siècle d’une certaine puissance et d’une grande indépendance vis-à-vis de l’archevêché lyonnais. En 1793, elle est morcelée et ses bâtiments sont vendus à des propriétaires particuliers. Reliée aux rives de Caluire-et-Cuire et de Saint-Rambert par un pont suspendu datant de 1827, l’île Barbe est aujourd’hui un site classé, dont les habitants se sont constitués en 1977 en « baronnie souveraine ».
Usages nautique © henridraws

L’action

L’aménagement urbain et paysagé

Maîtres d’œuvre et artiste ont travaillé particulièrement sur l’idée d’une forme de conversation visuelle entre le site de l’ancienne écluse de Caluire-et-Cuire et la pointe de la médiévale île Barbe, toute proche.
Le groupement HYL Paysagistes, Géraud Periole, ISL, Sinbio a proposé un aménagement en deux séquences :

  • Au niveau de l’ancienne écluse, réhabilitée pour accueillir une nouvelle halte fluviale ainsi qu’une nouvelle péniche commerciale, la part belle est faite aux activités nautiques et notamment aux clubs d’aviron. Des liaisons avec le pont de l’île Barbe ont été créées, tout en isolant la rive, grâce à un rideau d’arbres, de la forte circulation du pont.
  • Une seconde séquence, plus bucolique et davantage dédiée à la promenade, en amont de l’Ile Barbe, en lien avec les balmes vertes des contreforts de Cuire. Une végétation importante masque l’intervention humaine le long des murs en béton du quai, tout en préservant quelques rochers débordant du mur.

 

L’intervention artistique

« Entrer dans la légende »
L’ancienne écluse de Caluire et Cuire a l’avantage d’offrir une vue imprenable sur l’île Barbe, surnommée « l’île barbare ». Autrefois, raconte-on, les druides y effectuaient des sacrifices humains. Un halo de légendes et d’histoires entoure cette île, rocher touffu surgi de l’eau tel un mirage. Rituels collectifs, fêtes et processions s’y sont déroulés au fil des siècles, érigeant l’île en repère religieux. Le temps semble ici suspendu et un caractère immémorial et mystique enveloppe les lieux.

Les oeuvres

Le belvédère et les lanternes de l'île Barbe, Jean-Michel Othoniel

Une immersion dans la magie et l’histoire d’un lieu, par le biais d’une œuvre d’apparence intemporelle, comme si elle avait toujours été là. L’histoire mystérieuse de l’Ile Barbe a inspiré à l’artiste Jean-Michel Othoniel une féérie colorée, fragile et merveilleuse.  Tout en perle géantes de verre coloré, vocabulaire plastique qu’il exploite depuis de nombreuses années, son Belvédère et ses Lanternes sur l’Ile Barbe surprendront les usagers des bords de Saône qui ne s’attendent pas à rencontrer ici, dans un tel cadre naturel et patrimonial, des objets à l’aspect si fragile. L’artiste Jean-Michel Othoniel s’attache à la magie ambiante, en créant un belvédère d’observation aérien et précieux, situé sur le bajoyer de l’ancienne écluse de Caluire-et-Cuire, et trois lanternes lumineuses, également réalisées en verre de Murano coloré, sur la pointe de l’Ile Barbe. « Le verre entre en osmose avec l’eau, la végétation la lumière du soleil et de la lune. Dans ce projet, il est possible de réenchanter des lieux pourtant en marge mais déjà propices à la rêverie, de renforcer de façon sensible leur caractère poétique et merveilleux. »

 


Artistes

Jean-Michel Othoniel   En savoir plus

Concepteur / Maître d’oeuvre

HYL – Arnaud Yver   En savoir plus
Équipe : Géraud Périole – Concepteur Lumière
ISL – BET ouvrage d’art et hydraulique
SOTREC – BET VRD
Sinbio – BET Génie Végétal