Lang/Baumann

[singlepic id=125 w=320 h=240 float=left]

Biographie

Sabina Lang et Daniel Baumann travaillent ensemble depuis 1990 sous le nom de Lang/Baumann ou L/B. Dans une esthétique postmoderne inspirée des années 1970, le couple multiplie les interventions urbaines (peinture au sol, papier peint, micro architecture, mobilier) stimulant les interactions sociales et interrogeant l’architecture des lieux. Par exemple : leur chambre d’hôtel Hôtel Everland installée en 2007 sur le toit du Palais de Tokyo ou de leur intervention pour la Nuit blanche 2010 Comfort #4 sur la façade d’une école primaire. Sabina Lang est née en 1972 à Berne en Suisse et Daniel Baumann est né en 1967 à San-Francisco (Etats-Unis). Ils vivent et travaillent en Suisse.
http://langbaumann.com

 

Interview de Sabina Lang et Daniel Baumann

1. Comment situer votre travail, entre art, architecture et design ?
Nous utilisons certains aspects du design et de l’architecture pour faire de l’art, et ce afin d’inviter les spectateurs à s’investir dans l’œuvre. Quand il est supposé toucher les œuvres, s’asseoir dessus ou dormir à l’intérieur, cela devient plus facile de faire participer le public. C’est donc une stratégie du premier pas. Toutefois, nous réalisons aussi des œuvres qui semblent seulement fonctionnelles, mais qui finalement ne peuvent pas être utilisées. Dans le cas de notre projet d’escaliers à Rochetaillée, les spectateurs reconnaîtront une chose qu’ils connaissent déjà, mais ils découvriront seulement dans un second temps que ce qu’ils voient n’est pas exactement ce qu’ils pensaient ; si ces escaliers ne peuvent être gravis réellement, ils peuvent l’être par l’imagination.
2. Qu’est-ce qui vous a séduits au premier abord dans le site de Rochetaillée ?
Nous pensons que c’est un lieu vraiment intéressant en raison de la diversité de ces composants : l’eau, le passage des bateaux, les industries proches, les voies pédestres et les aires de loisirs, le paysage, les ponts…
3. Votre escalier ne mènera à priori nulle part, sinon à la contemplation de la Saône…
Nous voulons mêler deux choses dans nos œuvres : le monde réel et un point de vue sur lui. Notre Hôtel Everland, chambre d’hôtel que nous avons installée un temps sur le toit du Palais de Tokyo à Paris, le montre assez bien : il s’ouvre d’une grande fenêtre afin que le monde puisse s’engouffrer dans l’espace de la capsule et en modifier la perception. Lorsque l’hôtel a changé de localisation (Yverdon, Leipzig, Paris…), c’était très visible à travers les différents points de vue sur le monde extérieur.
Nous sommes intéressés à la fois par la métaphore et le réel. À Rochetaillée, un escalier réel mènera à un point de vue que les gens pourront embrasser. Ce sera à eux de décider s’ils doivent le gravir, ou si cela suffit de le regarder comme une simple image.

 

Les oeuvres

Beautiful steps #7, Lang/Baumann

Une expérience libre et gratuite, un moment privilégié à renouveler et à partager Les Suisses Sabina Lang/Daniel Baumann ont conçu l’oeuvre Beautiful Steps #7, un escalier tournant au-dessus de la rivière et conduisant à un belvédère d’où l’on peut contempler la Saône et ses environs. En écho au château de Rochetaillée-sur-Saône, l’escalier en porte à faux des deux artistes ne mène nulle part, sauf à la contemplation. Les artistes invitent les promeneurs à emprunter cet escalier pour s’élever aux bords de la Saône et adopter un autre point de vue sur leur environnement. Ils offrent aussi aux flâneurs une image insolite à regarder, même pour ceux qui feraient le choix de ne pas gravir les marches. « Nous sommes intéressés à la fois par la métaphore et le réel. L’escalier mène à un point de vue que les gens peuvent embrasser. C’est à eux de décider s’ils doivent le gravir, où s‘il suffit de le regarder comme une image. »

En vidéo : l’installation de l’oeuvre Beautiful steps #7 de Lang/Baumann

Retrouvez toutes nos vidéos sur le projet des Rives de Saône dans la vidéothèque.

Quelques oeuvres de l'artiste

[imagebrowser id=14]


CONCEPTEURS

Voir tous les concepteurs