Tadashi Kawamata

ngg_shortcode_0_placeholder

Biographie

S’inspirant de l’histoire et de la topographie des lieux, Tadashi Kawamata réalise in situ des installations métamorphosant la configuration et l’architecture des lieux. Les passerelles, passages, ponts surélevés ou tours qu’il construit à partir de planches de bois proposent de nouvelles connections et une perception modifiée de l’architecture et de l’espace. Très tôt, Tadashi Kawamata apparaît dans les grandes manifestations internationales (biennale de Venise en 1982, documenta de Kassel en 1987, festival d’automne à Paris en 1997, etc.) et dans les grands musées (Centre Pompidou, 2010).
Tadashi Kawamata est né en 1953 à Hokkaido (Japon). Il vit et travaille à Paris et à Tokyo.
www.tk-onthetable.com

 

Interview de Tadashi Kawamata

1. Votre intervention dans le cadre du Défilé de la Saône devrait adopter la forme d’un triptyque. Testez-vous ici, à une échelle plus réduite, le fil rouge, ordonné en trois séquencesWalk, Touchet View (Marcher, Toucher et Contempler), qui sera déroulé tout au long du parcours des Rives de Saône ?
C’est en effet mon idée. La relation physique avec l’environnement me semble primordiale, et les quais me paraissent les seuls endroits où l’on puisse vraiment éprouver l’environnement naturel. Il y a une atmosphère vraiment spécifique aux bords de quais. Les gens peuvent ressentir le fait de marcher au bord de l’eau, de la toucher, ils peuvent s’asseoir et contempler le paysage. C’est en étudiant de vieilles photographies que j’ai retrouvé des traces de la relation physique qui lie les gens avec l’eau de la Saône. Les gens pêchent, jouent, etc. Ce lien physique est important. Ces trois expériences Walk, Touch, View sont pour moi la manière la plus simple d’expérimenter un site. La plus authentique aussi. C’est ici la première fois que je les réalise dans un projet au bord de l’eau.
2. Devant le parking Saint-Antoine, votre projet de rampe combinera diverses croisées et plateformes d’observation suspendues au-dessus de la rivière.
L’idée pour ce lieu précis était de reconnecter la rive avec les sites qui se déploient au-dessus, comme le site du marché. Avec ces passerelles, qui permettent de monter et descendre, on prend en considération tout le monde. C’est également une manière de réhumaniser ce site.
3. Dans quelle mesure les contraintes matérielles influent-elles sur l’élaboration de ce projet monumental ? Comment collaborez-vous avec l’agence HYL et l’équipe qu’elle coordonne ?
J’aime beaucoup collaborer avec des paysagistes, car ce sont des gens très ouverts d’esprit. Les aspects techniques ne sont pas du tout un problème, car j’ai l’habitude de travailler avec une équipe de gens autour de moi, comme des ingénieurs, des architectes… Parfois, les problèmes techniques donnent un nouvel élan au projet, ils permettent de développer une nouvelle idée !

 

Les oeuvres

La cabane, Tadashi Kawamata - Fil rouge

La cabane est un élément récurrent dans l’œuvre de Tadashi Kawamata, qui fait ainsi écho aux formes d’habitations vernaculaires les plus basiques (huttes, baraques, cabanons), à une certaine mythologie qui, de Vitruve à Thoreau, continue à alimenter l’imaginaire collectif. Cette mythologie a toute sa place dans le site très champêtre et arboré de Rochetaillée-sur-Saône, où l’œuvre  « parle » à tous les publics, notamment les familles. Elle est implantée sur le site central de la plage verte, conçu par les maîtres d’œuvre comme un espace généreux et pouvant accueillir des événements, cette œuvre étant en elle-même un événement visuel, une surprise destinée à interpeller les usagers.

En vidéo
Installation de la tour belvédère à Fontaines-sur-Saône

Installation du balcon sur la pile du Pont d’Ainay

Installation de la terrasse en balcon sur la Saône sur le Chemin nature

Visite par des lycéens du Balcon sur le défilé de la Saône

Retrouvez toutes nos vidéos sur le projet des Rives de Saône dans la vidéothèque.

 

Quelques oeuvres de l'artiste

ngg_shortcode_1_placeholder

CONCEPTEURS

Voir tous les concepteurs