Les usages des rives

Flâner, rêver, courir, lire, faire la sieste, pique-niquer, jouer, contempler… Un paradis perdu puis retrouvé, grâce au projet Rives de Saône qui va, au fil d’une longue promenade, dans un premier temps rythmée en huit séquences, permettre à tous de savourer un nouvel art de vivre au bord de l’eau.
Ces parcours permettront véritablement aux visiteurs de se réapproprier la rivière, de redécouvrir au fil de l’eau, entre la Confluence et Neuville-sur-Saône, un patrimoine architectural et paysager exceptionnel, une faune et une flore peu mis en valeur jusqu’alors, et des usages sportifs, ludiques, en lien avec les quartiers.

 

La création de nouveaux espaces

Le projet Rives de Saône créera de nouveaux lieux destinés aux usages et festivités au plus près de l’eau. Il s’agit, outre les secteurs urbains et leurs jardins (port de Neuville à Lyon, bas-port Gillet…), des terrasses et de la place de la Rochette à Caluire et Cuire, du nouvel espace public au droit de l’écluse, du nouvel amphithéâtre végétalisé à Fontaines-sur-Saône ou encore des plages vertes à Rochetaillée-sur-Saône.
Le projet Rives de Saône permettra donc de proposer aux visiteurs, jeunes et moins jeunes, grand lyonnais, lyonnais et touristes :

  • un espace de promenade végétalisé au plus près de l’eau en plein cœur du centre historique et dynamique de Lyon, ces promenades de part leur situation permettront de se retirer un instant de l’activité urbaine forte, en offrant des espaces naturels à portée des habitants.
  • la découverte de ces espaces par des actions pédagogiques : mise en valeur de cette richesse patrimoniale (environnementale, historique, fluviale, etc.) grâce à la mise en place d’une signalétique informative tout au long de ces parcours.
  • de retrouver les liens entre villages et quartiers et la rivière, en reliant cette promenade au plus près de l’eau aux réseaux de promenades existantes (randonnées, parcours urbains commerciaux, parcours urbains patrimoniaux…). Aussi, les seuils aménagés en quai haut, en lien avec les connections aux quartiers, seront autant de belvédères sur la promenade et la Saône.

 

Un projet sous le signe des déplacements doux

La dimension intime et tranquille qui caractérise Rives de Saône s’exprime notamment par la création d’un cheminement continu qui privilégie la marche à pied.
C’est donc principalement à pied, à proximité immédiate du bord de l’eau, que se révèleront les richesses du parcours. Les sentiers de randonnée seront reliés à ce cheminement et les cyclistes pourront, quant à eux, emprunter des pistes cyclables qui leur seront dédiées, en quai haut. Selon les sites, elles seront aménagées en rive droite et gauche en surplomb de la promenade, en cohérence avec le Plan Modes Doux du Grand Lyon. A terme, l’itinéraire cyclable permettra de relier la Confluence à Neuville-sur-Saône, presque sans avoir à poser le pied à terre.