Ministère de la Culture et de la Communication

Ministère de la Culture et de la Communication Retour
www.culture.fr
LA COMMANDE PUBLIQUE

La commande publique est la manifestation de la volonté de l’État, ministère de la Culture et de la Communication, associé à des partenaires multiples (collectivités territoriales, établissements publics ou partenaires privés), de contribuer à l’enrichissement du patrimoine national et du cadre de vie, par la présence d’œuvres d’art en dehors des seules institutions spécialisées dans le domaine de l’art contemporain.Elle vise également à mettre à la disposition des artistes un outil leur permettant de réaliser des projets dont l’ampleur, les enjeux ou la dimension nécessitent des moyens inhabituels.La commande publique désigne donc tout à la fois un objet – l’art qui, en sortant de ses espaces réservés, va à la rencontre de la population dans ses lieux de vie – et une procédure, marquée par différentes étapes, de l’initiative du commanditaire jusqu’à la réalisation de l’oeuvre par l’artiste et sa réception par le public.Ce dispositif volontaire, ambitieux, relayé par les collectivités territoriales, a donné un nouveau souffle à l’art public. Présent dans des lieux très divers, de l’espace urbain à la nature, des jardins aux monuments historiques, des sites touristiques au nouvel espace qu’est l’Internet, l’art contemporain dans l’espace public met en jeu l’extraordinaire variété d’expressions plastiques et de disciplines artistiques : sculpture, design, métiers d’art, nouveaux médias, photographie, graphisme, sans oublier les jardins, le paysage, la lumière, la vidéo, etc.La typologie des oeuvres a elle aussi, profondément évolué. La notion d’usage ou de fonctionnalité n’est plus récusée, le projet artistique peut même parfois prendre un caractère éphémère (intervention sur des décors ou événement) donnant l’occasion d’une expérience significative, enrichissante et inédite de la perception de l’espace.

La commande publique en Rhône-Alpes :
Depuis 1983, une cinquantaine d’oeuvres ont été réalisées en Rhône-Alpes avec le concours du ministère de la Culture et de la Communication, d’une grande diversité de formes et de lieux d’implantation, dont certaines sont remarquables :

  • Les vitraux de Jean-Pierre Bertrand dans l’église de Bourg Saint-Andéol, (1991)
  • Le monument à Frédéric Dard de Bertrand Lavier, dans le parc de la médiathèque de Bourgoin-Jaillieu, (2003)
  • Les chaises du réfectoire du couvent de la Tourette à Eveux par Jasper Morrison, (2000)
  • L’ensemble de l’intérieur et les abords de l’église de Saint-Prim par Claude Rutault, (2007)
  • Les sculptures :
  • de Richard Serra dans une galerie d’un des cloîtres du monastère royal de Brou à Bourg-en-Bresse, (1986)
  • d’Etienne Bossut au carrefour Grange-Pressensé à Villeurbanne,(1988)
  • d’Antony Caro dans le Parc Michallon du musée de Grenoble, (1995)
  • de Mark Di Suvero à Valence le Haut,(1993)

Une importante réalisation de vitraux et un traitement d’ensemble de l’intérieur de la chapelle du cimetière de Grignan dus à Anne Veronica Janssens viennent d’être achevés, en partenariat avec la Drac Rhône-Alpes.
Deux autres projets sont actuellement conduits par la Drac en relation avec les collectivités locales :

  • au Grand Parc de Miribel-Jonage qui jouxte l’agglomération lyonnaise, une fontaine monumentale par Ugo Rondinone,
  • à Lyon, est prévu dans le 8ème arrondissement, boulevard des Etats-Unis, un ensemble d’une dizaine d’oeuvres par autant d’artistes en référence à l’architecture moderniste et sociale du grand architecte Tony Garnier. Les 2 premières oeuvres dues à Karina Bisch et Armando Andrade Tudela viennent d’être inaugurées le 29 juin par Gérard Collomb.

Pour sa part, le projet de commande d’oeuvres d’art pour les rives de Saône conduit par le Grand Lyon bénéficie d’une aide financière importante du ministère de la Culture et de la Communication.

Contact presse
Jean-Pierre Commun
Conseiller communication
Tél. 04 72 00 43 26
jean-pierre.commun@culture.gouv.fr