La double rampe, Tadashi Kawamata – Fil rouge

Une expérience des sens fondée sur le rapport à la rivière, tantôt en surplomb, tantôt au plus près de l’eau : flânerie, contemplation, découverte, bain de soleil les pieds dans l’eau …

Accrochées au parking Saint-Antoine, deux rampes de 180 mètres de long entrecroisées, formant La double rampe, assurent la continuité de la promenade au plus près l’eau, sur le défilé de la Saône. Elle gomme temporairement la présence du parking, tout en introduisant une note ludique. Cette œuvre monumentale illustre de façon spectaculaire l’intention de l’artiste d’accompagner le promeneur ou l’usager du parking dans des pentes douces, en contraste avec les escaliers qui marquent fortement le reste du paysage, pour cheminer dans le lit de la rivière.

« Il y a une atmosphère vraiment spécifique aux bords des quais. Ces trois expériences Walk, Touch, View (Marcher, Toucher, Voir), sont pour moi la manière la plus simple d’expérimenter un site. La plus authentique aussi. »